Version Mobile
bientôt disponible

Lexidapper

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

    Poro

    partager

    Chez les Senufo, installés au nord de la Côte d’Ivoire et au sud du Mali, le poro est à la fois une confrérie plus ou moins secrète et un théâtre « magique ». Ses cérémonies font appel à divers masques qui sortent principalement à l’occasion des cycles d’initiation des hommes, mais apparaissent aussi lors des funérailles d’un des membres de la confrérie.

    Les figures de la société du poro, sculptées par paires, l’une masculine, l’autre féminine, sont, au cours des funérailles, et pour introduire le défunt parmi les esprits ancestraux, portées en procession par les initiés, qui les penchent d’un côté à l’autre, en frappant le sol, scandant la musique des trompes et des tambours.

     

    Se référer entre autres à l’article d’Alain-Michel Boyer, « Cuisiner pour les dieux en Côte d’Ivoire », in Christiane Falgayrettes-Leveau et Anne Van Cutsem-Vanderstraete (dir.), L’Art de manger. Rites et traditions en Afrique, Insulinde et Océanie, Éditions Dapper, 2014.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à votre recherche et l'utilisation de fonctionnalités personnalisées.

    /