Version Mobile
bientôt disponible

Sénégal contemporain

Exposition passée

Sénégal contemporain

  • Lieu

    Musée Dapper

partager

27 04 . 06

13 07 . 06

À propos de l'exposition

Commissaire

Christiane Falgayrettes-Leveau

Scénographe

Jean-Michel Bruyère

Description

Exposition Sénégal contemporain

Par le passé, le musée Dapper a déjà accueilli des artistes reconnus. Aujourd’hui, il a choisi d’ouvrir grand ses espaces à la création contemporaine si vivace au Sénégal. La qualité et la diversité des expériences plastiques s’y déployant en font l’un des pays d’Afrique de l’Ouest les plus dynamiques dans ce domaine.

L’exposition Sénégal contemporain regroupe des oeuvres qui s’inscrivent de façon originale dans la modernité. À travers elles, les artistes sénégalais révèlent leur énergie à investir les voies de l’art contemporain. Quels que soient les modes d’expressions ou les matériaux utilisés, s’engagent des rencontres formelles ou des heurts confrontant parfois des référents issus du monde «traditionnel» à ceux de l’univers urbain.

De la récupération et de l’accumulation des produits recyclés à un art quasi minimaliste, les styles ainsi que les thématiques abordées sont largement ouverts. Les œuvres présentées dans Sénégal contemporain témoignent d’une volonté commune de bousculer les formes. Plus encore, les démarches de ces artistes traduisent des préoccupations pressantes, comme, par exemple, le devenir de l’être humain confronté à de nouveaux codes, et l’inquiétude face au fléau que représente notamment le paludisme, dont l’agent, le moustique, devient la métaphore de l’homme engagé dans des guerres interminables.

Peintures, dessins, sculptures et installations interrogent la société sénégalaise d’aujourd’hui, mais aussi l’Afrique tout entière, sa place et son rôle dans le monde.

Une exposition prestigieuse, Création contemporaine au Sénégal, a été organisée en 2005 par l’Institut français Léopold Sédar Senghor de Dakar dans son nouvel espace, Le Manège.
Grâce au soutien du Service de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France au Sénégal et à l’Organisation internationale de la Francophonie, le musée Dapper donne une nouvelle vie à cette manifestation.

Le musée Dapper a décidé d’accorder une place particulière aux sculptures du regretté Moustapha Dimé qui a largement contribué à donner à l’art africain contemporain une dimension universelle.

Masques : 50 visages

En Afrique subsaharienne, les masques apparaissent lors de cérémonies importantes : cultes des ancêtres, des morts, rites d’initiation ou fêtes communautaires.
Créations éphémères en feuilles, en fibres, modelées pour quelques heures, quelques jours, ou sculptures faites pour vivre des semaines, des mois ou des années à travers le bois – plus rarement le métal –, les masques prêtent vie à des êtres d’une nature transcendante, divinités ou esprits. Ceux-ci se manifestent sous de multiples visages.
Ces accessoires cultuels ou de divertissement cachant la face, portés sur le sommet de la tête ou la dissimulant tout entière, empruntent des formes très diversifiées.

Les partenaires de l'exposition

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à votre recherche et l'utilisation de fonctionnalités personnalisées.

/