Version Mobile
bientôt disponible

Yoruba

Yoruba

Yoruba dos

Yoruba dos

Arts anciens

Bâton de danse oshe Shango

  • Peuple :

    Yoruba

  • Pays :

    Nigeria

  • Fonction :

    Bâton de danse

partager

pdf

À propos de l'œuvre

Caractéristiques

Bois et pigments
H. : 51 cm
Ancienne collection de Charles Ratton
Fondation Dapper, Paris
Inv. n° 0021
© Archives Fondation Dapper – Photo Hughes Dubois.

description

Comptant parmi les divinités yoruba les plus sollicitées, Shango, le dieu du tonnerre, est honoré lors de cérémonies rythmées par des percussions. La chorégraphie reproduit les grondements du tonnerre et des vents tourbillonnants. Les fidèles lèvent au-dessus de leur tête l’oshe Shango, un bâton sculpté, puis l’abaissent rapidement.

L’insigne est surmonté d’une figure féminine agenouillée dans une posture de respect et de supplication. La tête est ornée d’une coiffure évoquant une hache à double lame en pierre taillée, matériau que les fidèles considèrent comme le symbole de la présence de Shango. C’est par la danse et la transe que le fidèle sort de son corps pour être habité par la divinité qui s’exprime par les gestes et les paroles de l’initié.

Cette sculpture a été enduite de substances afin que l’énergie vitale de son propriétaire lui soit transmise et augmente son efficacité. Par ailleurs, la coupe tenue par le personnage est destinée à recevoir des noix de cola ou tout autre offrande pour la divinité. Celle-ci doit assurer en retour sa protection et ses bienfaits au fidèle et à sa famille.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à votre recherche et l'utilisation de fonctionnalités personnalisées.

/