Version Mobile
bientôt disponible

Dogon Soninke

Soninke

Arts anciens

Statue

  • Peuple :

    Soninke

  • Pays :

    Mali

  • Fonction :

    Statue

partager

À propos de l'œuvre

Caractéristiques

Bois et pigments
H. : 82 cm
XIVe siècle (?)
Ancienne collection de René Rasmussen
Fondation Dapper, Paris
Inv. n° 6995
© Archives Fondation Dapper – Photo Hughes Dubois.

description

Les corps longilignes des sculptures soninke sont caractéristiques d’une série de statues de style djennenke. La coiffure en pain de sucre couronnée par un petit chignon sommital et rehaussée d’un bandeau accentue l’allongement du visage orné d’une barbe projetée en avant. Perpétuées des siècles durant, les scarifications temporales composées de multiples carrés formant un rectangle ne sont pas sans rappeler celles des Djenné.

Les parures sont faites pour embellir, révéler le statut des chefs, des prêtres et autres notables ; elles sont aussi porteuses de signes identitaires. Un collier constitué de perles descend bas sur la poitrine et plusieurs bracelets s’accumulent sur les bras.

Hommes et femmes se paraient de bijoux plus ou moins élaborés en fonction de leur statut social. Les colliers des personnes de condition modeste étaient composés de perles en terre cuite, tandis que ceux des familles de chefs contenaient des éléments en bronze, cornaline ou quartz. Le port de ces objets répondait aussi au besoin de se prémunir des maux susceptibles d’être provoqués par de mauvais « génies ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à votre recherche et l'utilisation de fonctionnalités personnalisées.

/