Spectacles

Dernière séance avant l'été

Des films, une rencontre, un cocktail

Vendredi 3 juillet, à 19 h 30

gaye

 Une soirée pour découvrir, en clôture du cycle consacré aux femmes dans le cinéma africain, le travail de la réalisatrice Dyana Gaye. 
Cette jeune franco-sénégalaise a l'art d'aborder avec bonheur des sujets graves et profonds, tels que l'émigration, l'intégration, la solitude, les rêves (accessibles ou non), à travers de courtes histoires, ciselées et émouvantes.

J'ai deux amours (2007)

Avec Lamine N'Diaye, Illya Amar, Baptiste Bouquin, Jean-Philippe Feiss

Court-métrage - Fiction - 5min 15s 


J'ai deux amours, fait partie des courts-métrages réalisés dans le cadre du film collectif Paris la métisse.
Mohamed a soixante-quinze ans.  À travers les photos et les souvenirs qu'il a soigneusement alignés sur ses murs, nous voyageons à travers le Paris de sa jeunesse, celui des années cinquante, celui de son amour Claudia.

Deweneti (2006)

Avec Abasse Ba, Oumar Seck, Nianga Diop, Moustapha Gaye, Yalli Diagne, El Hadj Dieng, Coly M'Baye, Thierno N'Diaye

Court-métrage - Fiction -16 min.



Dakar, Sénégal. Un jeune garçon à peine âgé de 7 ans, Ousmane, mendie dans les rues de la ville. Il se met en tête d'aider ceux qui « lui font la charité » et décide de s'adresser au Père Noël afin d'obtenir son soutien. Mais il ne  sait pas écrire. Aussi va-t-il trouver un écrivain public pour qu'il lui rédige cette fameuse « lettre au Père Noël ».

Ce court-métrage a reçu de nombreux prix, entre autres, le Prix spécial du jury au Festival du court métrage de Clermont Ferrand, l'Ébène du meilleur film au Festival International de films de quartier de Dakar, la Licorne d'or pour le meilleur court-métrage au Festival international du film d'Amiens. En 2008, le film a aussi reçu une nomination pour le César du meilleur court-métrage.
                                     
Une femme pour Souleymane
(2000)

Avec Makena Diop, Isseu Niang, Kadiatou Sow

Court-métrage - Fiction - 24 min.


Souleymane, un immigré sénégalais vit à Paris depuis plusieurs années. Seul, déraciné, il tente de surmonter sa solitude. Face aux demandes répétées de sa famille restée à Dakar,  il s'invente alors une autre existence : une vie de couple ordinaire, une histoire d'amour...

                                              
Projections suivies d'une rencontre avec  Dyane Gaye, animée par Catherine Ruelle (RFI).
La soirée se terminera autour d'un cocktail.

Avec le soutien de la Mairie de Paris

Tarif : 6 € (entrée libre pour l'exposition Femmes dans les arts d'Afrique incluse)
Étudiants, Les Amis du musée Dapper : 4 € (entrée libre pour l'exposition Femmes dans les arts d'Afrique incluse).

 

                                                          racines

 

English Version
Exemple de Flash