Spectacles

Jacques Coursil

Oratorios pour trompette et voix


Vendredi 16 et samedi 17 mai, à 20 h 30

Considéré comme l'un des meilleurs de sa génération, le talentueux trompettiste martiniquais Jacques Coursil fait aujourd'hui un retour très remarqué sur la scène musicale.

jacques coursil

 

 

 

 

Artiste reconnu, proche des plus grands musiciens américains du jazz – notamment Albert Ayler et Sunny Murray –, Jacques Coursil décidait, à la fin des années 1960, de ne plus donner de concert, de ne souffler dans l'instrument qu'en secret et de se consacrer à la linguistique…

 

 

 

 


Mais en 2007, il décide de rompre son long silence. Mêlant poésie et musique, son nouvel opus, Clameurs*, est unanimement salué par la presse et par le public lors de sa création sur scène à la Dynamo de Pantin en novembre dernier. Dans cet album où se confrontent différents états d'esprit – méditation, colère et engagement –, Jacques Coursil explore ses racines antillaises et célèbre la liberté.

Lors de deux concerts exceptionnels au musée Dapper, le souffle continu de sa trompette sera ponctué par des passages de Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon, de « L'Archipel des grands chaos » d'Édouard Glissant, de la Chanson d'Antar, poète arabe du VIe siècle. Il sera accompagné par deux excellents musiciens, Eric Vinceno à la basse – partenaire d'Alain Jean-Marie et de bien d'autres jazzmen –, et José Zébina – percussionniste du groupe Bwakoré…


Jacques Coursil : trompette et voix
Éric Vinceno : basse
José Zébina : batterie
Invité - Rocé : voix



* Universal Music Jazz France


Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Martinique
En partenariat avec France Ô et Télérama.


Réservation au 01 45 00 91 75
Tarif plein : 14 € ;
Tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi, intermittents) : 10 €
Les Amis du musée Dapper (Informations adhésion) : 8 €

gens de la caraïbes  respect mag télérama

Délégation générale à l'Outre-Mer DRAC Martinique

English Version
Exemple de Flash