Version Mobile
bientôt disponible

Lexidapper

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

    Bwiti

    partager

    Appelé également bwete, le bwiti est l’un des rituels les plus largement répandus au Gabon. D’origine tsogho, il aurait été transmis par des adeptes ayant migré dans les régions de l’estuaire et de Lambaréné pour trouver du travail.

    Des réunions régulières se déroulent dans l’ebanza, maison où sont discutées les affaires du village, et qui comprend un temple.

    Les cérémonies du bwiti sont organisées en diverses occasions : lors d’un décès, à la fin d’une période de deuil ou pour soigner. Qu’elles soient d’ordre physiologique ou psychique, les maladies sont le plus souvent considérées comme résultant d’une attaque commanditée à un sorcier ou à une sorcière. Ce sont les maîtres du bwiti, hommes et femmes, qui mettent en place les thérapeutiques. Certaines connaissances, transmises de génération en génération, ont été acquises auprès des peuples « pygmées ».

    Prières, offrandes, consommation d’iboga permettant d’accéder aux esprits renouvellent et consolident les liens qui unissent les fidèles. Ces derniers sont acteurs et spectateurs de séquences qui mettent en scène des mythes et des légendes connus de tous.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à votre recherche et l'utilisation de fonctionnalités personnalisées.

    /