Version Mobile
bientôt disponible

Présentation

Les fondateurs

Michel Leveau (1930-2012)

Né le 30 novembre 1930 à Neuilly-sur-Seine, Michel Leveau, chevalier de la Légion d’Honneur, fut élève au lycée Saint-Louis avant de rejoindre l’École polytechnique et de devenir ingénieur du Corps des Mines.

Michel Leveau a travaillé en Afrique, commençant sa carrière à la Direction des Mines et de la Géologie de l’ancienne Afrique-Occidentale française (1957-1959) puis fut nommé directeur des mines et de la géologie de 1960 à 1961. De 1960 à 1963, il devient conseiller du ministre de l’Industrie du Sénégal puis, de 1963 à 1966, directeur des mines au ministère français de l’Industrie, rapporteur de la commission de l’eau et rapporteur de la commission d’aménagement du territoire. Il a été successivement directeur général puis président de la compagnie minière de l’Ogooué au Gabon (Comilog) de 1966 à 1988 et prit sa retraite en 1996 pour se consacrer à l’activité de la Fondation Dapper. Michel Leveau fut également professeur d’économie à l’IIAP (aujourd’hui l’ENA) de 1964 à 1977.

Passionné par le continent africain, Michel Leveau a créé en 1983 la Fondation Dapper pour les arts africains. Le musée Dapper, émanation de la Fondation Dapper dirigée par son épouse Christiane Falgayrettes-Leveau, a présenté à Paris une cinquantaine d’expositions entre mai 1986 et juin 2017.

Michel Leveau s’est éteint à l’âge de 81 ans, le 14 novembre 2012, sur l’île de Gorée, au large de Dakar (Sénégal), où il préparait deux expositions « hors les murs », Masques et Mémoires, qui ont été inaugurées le 8 décembre 2012 et constituent un hommage à sa mémoire.

Distinctions

Chevalier de la Légion d’honneur
Décoration du mérite gabonais (vers 1988)
Officier de l’ordre de l’Étoile équatoriale (Gabon)

Hommages

Les expositions Masques et Mémoires
L’exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper
Hommage d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture
Soirée d’hommage rendue au musée Dapper le 14 novembre 2012

Portrait Michel Leveau

Christiane Falgayrettes-Leveau

Née en Guyane française, Christiane Falgayrettes-Leveau arrive en métropole à l’âge de trois ans. Elle étudie les lettres modernes à Paris X Nanterre, suit les cours de Maryse Condé et de Jacques Chevrier sur les littératures négro-africaines, et obtient sa maîtrise en 1982 avec le mémoire Le Personnage du griot dans le théâtre négro-africain d’expression française.

Elle travaille pendant trois ans comme assistante de publicité aux éditions Masson et devient journaliste spécialisée dans la littérature africaine d’expression française pour RFI et pour diverses revues de 1979 à 1983.

Cofondatrice avec son époux, Michel Leveau, de la Fondation Dapper en décembre 1983 puis du musée Dapper en 1986, elle a fait de ce musée à la fois un lieu d’exposition, une maison d’édition et un espace culturel de référence.

Auteur de Supports de rêve en 1989, de Corps sublimes en 1994, elle coécrit la plupart des publications liées aux expositions qu’elle organise – dont l’ouvrage Arts d’Afrique, lauréat du prix du livre d’Art 2000 décerné par le Syndicat national des Antiquaires). Elle est aussi l’auteure de Kalita, album jeunesse illustré par Philippe Davaine (Éditions Dapper, 2005).

Membre du comité scientifique du futur musée des Arts premiers de 1998 à 1999, membre du conseil d’orientation de l’établissement public du musée du quai Branly de 1999 à 2004, membre du Comité pour la mémoire de l’esclavage de janvier 2004 à janvier 2009, elle est chevalier de la Légion d’honneur et a été vice-présidente de l’Agence de promotion et diffusion des cultures d’Outre-mer de 2012 à 2017.

Depuis 2012, elle est également Présidente de la Fondation Dapper.

Distinctions

Chevalier de la Légion d’Honneur

Découvrez nos orientations

Fondation Dapper

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à votre recherche et l'utilisation de fonctionnalités personnalisées.

/