Version Mobile
bientôt disponible

Présentation

Le conseil d’administration

présidente

Christiane Falgayrettes-Leveau

Née en Guyane française, Christiane Falgayrettes-Leveau arrive en métropole à l’âge de trois ans. Elle étudie les lettres modernes à Paris X Nanterre, suit les cours de Maryse Condé et de Jacques Chevrier sur les littératures négro-africaines, et obtient sa maîtrise en 1982 avec le mémoire Le Personnage du griot dans le théâtre négro-africain d’expression française.

Elle travaille pendant trois ans comme assistante de publicité aux éditions Masson et devient journaliste spécialisée dans la littérature africaine d’expression française pour RFI et pour diverses revues de 1979 à 1983.

Cofondatrice avec son époux, Michel Leveau, de la Fondation Dapper en décembre 1983 puis du musée Dapper en 1986, elle a fait de ce musée à la fois un lieu d’exposition, une maison d’édition et un espace culturel de référence.

Auteur de Supports de rêve en 1989, de Corps sublimes en 1994, elle coécrit la plupart des publications liées aux expositions qu’elle organise – dont l’ouvrage Arts d’Afrique, lauréat du prix du livre d’Art 2000 décerné par le Syndicat national des Antiquaires). Elle est aussi l’auteure de Kalita, album jeunesse illustré par Philippe Davaine (Éditions Dapper, 2005).

Membre du comité scientifique du futur musée des Arts premiers de 1998 à 1999, membre du conseil d’orientation de l’établissement public du musée du quai Branly de 1999 à 2004, membre du Comité pour la mémoire de l’esclavage de janvier 2004 à janvier 2009, vice-présidente de l’Agence de promotion et diffusion des cultures d’Outre-mer de 2012 à 2017, elle est chevalier de la Légion d’honneur.

© Photo Aurélie Leveau.

vice-présidente

Janneke Borgesius

Néerlandaise, ancien avocat à Amsterdam et historienne de l’art. En 1987, elle rencontre Michel Leveau qui vient d’ouvrir les portes du musée Dapper et l’invite au conseil de sa Fondation pour la gérer aux Pays-Bas. Depuis ils ont travaillé ensemble au développement de la Fondation.

Portrait Janneke Borgesius

Portrait Janneke Borgesius

Membre

Marie-Denise Grangenois

Originaire de la Guadeloupe, Marie-Denise Grangenois vit en Martinique depuis plus de 35 ans, enseignante de formation, elle s’intéresse depuis ses années d’étude à l’université de Nanterre à l’expression de l’imaginaire dans les diasporas africaines. Elle s’attache à observer les formes littéraires produites par la langue créole : contes, proverbes, devinettes et examine avec intérêt l’expression de la langue française dans les textes des auteurs de la Caraïbe francophone. Chroniqueuse littéraire en télé et radio, elle rédige des chroniques sur les auteurs de nos régions. Elle a coécrit : 

Avec Geneviève Menguy

Chemins de lecture, analyse de 3 contes créoles, éditions CRDP, 1998

 

Avec Georges Mauvois

Ti zétwel, contes, fables poésies en créole, 2002
Mi Yo, livre de lecture écriture créole pour le cycle 3, 2012

Portrait Marie Denise Grangenois

Membre

Henk Hofstee

Henk Hofstee a eu une longue carrière en tant que directeur financier (CFO) dans différentes sociétés industrielles telles que Delft Instruments, The Greenery, NUON et Enraf-Nonius. En outre, il a été plus de 20 ans manager, directeur intérimaire et membre du conseil de surveillance de nombreuses entreprises et institutions à but non lucratif.

Membre

Aude Leveau

Ancien avocat au barreau de Paris, Aude Leveau a une double formation en droit et en finance. Elle est diplômée de l’université Paris Dauphine, de l’université de Sceaux, de l’ESCP-Europe et de la Queen Mary University of London. Elle a également suivi les cours du soir en histoire de l’art de l’école du Louvre.

 

© Photo Aurélie Leveau.

Membre

Aurélie Leveau

Diplômée de l’université Paris Dauphine et de l’ESCP-Europe, elle travaille dans l’écosystème de l’innovation et des startups avant de rejoindre la Fondation Dapper en 2012. Ancienne intervenante de l’IESA (Institut des Études Supérieures d’Art), elle est passionnée par les dispositifs photographiques et l’écriture.

Exposition :

Afrique plurielle / installation vidéo immersive / Musée Dapper

Publication :

Photos du catalogue Formes et Paroles (2014, Éditions Dapper)

© Photo Aurélie Leveau

membre

Myriam Mihindou

Vivant entre Paris et l’étranger, Myriam Mihindou est née au Gabon en 1964. Elle se définit elle-même comme une « artiste nomade ». Ses sculptures, photographies et vidéos relient l’homme à la nature à travers la forte présence du matériau. Les œuvres de Myriam Mihindou sont avant tout des expériences partagées entre les hommes. Elles ouvrent une dimension cosmique en nous interrogeant sur les questions de limites à franchir, à dépasser, à transgresser et sur le courage, la sensibilité, l’écoute de l’autre et la force qu’il faut engager pour y parvenir.

Travaillant aussi bien la photographie que la vidéo, la performance que l’installation, ses œuvres ont un caractère hautement autobiographique, plus particulièrement celles centrées autour de son propre corps.

“La vie et l’œuvre de Myriam Mihindou sont indissociables. D’origine gabonaise, née d’un père africain et d’une mère française et artiste nomade, son œuvre conte des histoires métissées, reflète des identités multiples. Identités culturelles, mais aussi sexuelles, elle interroge le statut de la femme, questionne l’exil, les frontières, réveille la mémoire, collective et personnelle. Quels que soient les médiums utilisés, Myriam Mihindou convoque et invoque le corps.’” (Extrait FRAC ALSACE)

La galerie Maïa Muller. Rue Chapon 75003 Paris.  Contact : Maia Muller – contact@maiamuller.com

Galerie Sanaa. Pays Bas Jansdam 2 – 3512 HB Utrecht.
Contact artiste : mihindoumyriam@yahoo.fr

 

Portrait Myriam Mihindou

Membre

Denis Mpunga

Denis Mpunga, belge d’origine congolaise est acteur-metteur en scène, musicien et compositeur.

En 1979, il crée le groupe « Gomma Percussions » avec lequel il va tourner pendant plus de 20 ans. En 1985, il fonde le groupe «Eko-Kuango», afro jazz musik. Parallèlement à la musique, il fait du théâtre.

Son parcours de comédien l’amène à rencontrer des metteurs en scène importants, notamment Jacques Nichet [La Tragédie du Roi Christophe dans la Cour d’Honneur du Festival d’Avignon (1996)], Alain Timar [En attendant Godot, Théâtre des Halles, Avignon (1995)], Marcel Delval [dans Edmond, Harcèlement], Glengarry Glen Ross], avec Michel Dezoteux au Théâtre Varia, Bruxelles [Un noir, une blanche (2002), Richard III (2003), Strange fruit (2007), Révizor (2008), Hamlet (2013)]…

Son parcours comme acteur de cinéma, lui a permis de rencontrer des réalisateurs comme Patrick Ridremont pour lequel il interprète Lopez dans Dead Man Talking. Il sera nominé au Magritte 2013 dans la catégorie « meilleur second rôle masculin » ; ce film recevra le Magritte du premier film à Cannes. Il jouera également dans Marguerite de Xavier Giannoli. 2014, L’Ascension de Ludovic Bernard, 2016.

Il joue également dans Au nom du fils de Vincent Lannoo, Je suis supporter du Standard de Riton Liebman. Plus anciennement, Siestes Grenadines de Mahmoud Ben Mahmoud en 1998, Hey Stranger de Peter Woditch 1993, Je pense à vous des Frères Dardenne en 1992…

En tant que metteur en scène, il est en résidence au Théâtre Varia depuis 2005 et, dans ce cadre, il a créé plusieurs spectacles en scène comme Haute-Pression de Denis Mpunga en octobre 2013 au Théâtre Varia, Nema de Koffi Kwahulé en 2011 (coordination artistique) au Théâtre Varia, Nain et Géante de Denis Mpunga en 2011 au Théâtre National, Les Recluses de Koffi Kwahulé au CCF de Bujumbura en 2009, Ma famille  de Carlos Liscano au Festival Émulation à Liège en 2008, En Blanc de Cécile Cozzolino au Théâtre Varia en  2007, Jaz de Koffi Kwahulé au CWB à Paris en 2005, Atterrissage de Kangni Alem en 2004 au Théâtre Varia…

En tant que compositeur, il crée la musique de La Promesse des frères Dardenne, Le Diable et la Philosophie de Luc Jabon, Harcèlement de Martin Crimp, Morgane d’Ariane Bubbinder.

En tant qu’auteur, il publie Flash-Black aux Éditions Lansman. Il a également écrit Le Jour ou le Soleil nuit, Nain et Géante, Haute-Pression, Tshibinda ; il termine actuellement son premier roman Passeport vers l’inconnu.

Portrait Denis Mpunga

Portrait Denis Mpunga

Membre

Jean-Louis Paudrat

Titulaire d’un doctorat en philosophie et sciences de l’art, enseignant-chercheur à l’université Paris 1, Jean-Louis Paudrat est invité par son fondateur, Michel Leveau, à collaborer aux premières manifestations du musée Dapper. Ainsi il fut l’un  des auteurs sollicités pour contribuer en 1986 au catalogue des deux expositions inaugurales de cette institution, La Voie des ancêtres et Ouvertures sur l’art africain. Plus tard, en 1994, outre la rédaction de deux essais figurant dans l’ouvrage qui accompagne l’exposition Dogon, il assure la coordination des textes de cette publication. Il partage en 2001 avec Christiane Falgayrettes-Leveau le commissariat de l’exposition Lam métis. Jean- Louis Paudrat est membre du board de la Fondation Dapper depuis la création de cette instance.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à votre recherche et l'utilisation de fonctionnalités personnalisées.

/