Olfert Dapper

Qui était Olfert Dapper ?

Dapper naît à Amsterdam, vers 1635, dans un quartier populaire ; il est baptisé à l'église luthérienne en janvier 1636. En mai 1658, il est inscrit à l'université d'Utrecht. Deux ans plus tard, il signe « doctor medicinæ ». Mais rien ne prouve qu'il ait reçu une formation médicale. Contrairement à ses contemporains, il n'a fait reproduire aucun portrait dans ses livres.

Il semblerait que cet humaniste n'ait jamais quitté les Pays-Bas, où il meurt le 29 décembre 1689. Dapper publie en 1663 une description historique d'Amsterdam, puis en 1665 une traduction en néerlandais des oeuvres d'Hérodote. D'autres textes suivront.

Participant à un courant d'activité éditoriale qui se développe à Amsterdam, Dapper a un peu plus de trente ans lorsqu'il entreprend des recherches géographiques auxquelles il se consacre jusqu'à la fin de ses jours. Il se lance dans une vaste entreprise en abordant successivement I'Afrique (1668), la Chine (1670), la Perse et la Géorgie (1672), l'Arabie (1680), etc.

Son ouvrage le plus connu demeure aujourd'hui sa Description de l'Afrique, dont il existe deux éditions hollandaises - rares - datées de 1668 et de 1676, publiées par le graveur Jacob Van Meurs. Deux ans après la première publication, l'Anglais John Ogilby fait paraître une traduction infidèle. L'année d'après suit une version allemande. La traduction française est publiée en 1686.

Pour rédiger son ouvrage sur l'Afrique, Dapper a consulté, pendant environ trois ans, un nombre important d'ouvrages d'histoire, de géographie, et des récits de voyage. Mais il ne se contente pas d'un travail de compilation, il parvient à réaliser une synthèse intéressante des documents consultés. Même si parfois certaines données doivent être examinées avec prudence, la Description de l'Afrique* constitue, aujourd'hui encore, un ouvrage fondamental pour les africanistes.

En effet, Dapper, loin de porter un jugement de valeur sur les sociétés décrites et en évitant ainsi les connotations ethnocentriques, fut le premier à s'appuyer sur une démarche interdisciplinaire associant étroitement la géographie, l'économie, la politique, la médecine et l'étude des moeurs. Contrairement à certains de ses contemporains, Dapper n'a pas rédigé un ouvrage de curiosités exotiques, mais une oeuvre pour la postérité.

*Le texte allégé a été publié dans Objets interdits, Éditions Dapper, 1989, avec des textes de présentation sur la vie et l'oeuvre d'Olfert Dapper. Le texte intégral est consultable sur le site Gallica de la Bibliothèque nationale de France.

 

Olfer Dapper

Carte extraite de l'édition de 1686 de Description de l'Afrique d'Olfert Dapper
© Archives musée Dapper.

English Version
Exemple de Flash