Rencontres littéraires

Avec Henri Lopes

À l'occasion de la parution d'Une enfant de Poto-Poto (Éditions Gallimard, 2012)

L'écrivain congolais Henri Lopes, dont les oeuvres sont devenues des classiques de la littérature africaine contemporaine, est également homme politique et diplomate. Une enfant de Poto-Poto est son huitième roman. L'auteur y célèbre l'Afrique, le mariage des cultures et son produit, le métissage.


« À la une, la photo d'une foule en liesse... En bas, dans le coin gauche, quelqu'un lève deux doigts. C'est Pélagie. À sa gauche, c'est moi, Kimia... C'était le 15 août 1960. La nuit de notre Indépendance... Pour Pélagie et moi, il s'agissait plus d'une occasion de réjouissance que d'une date historique. »

Suit le récit d'une amitié ente deux jeunes femmes que l'évolution de leur pays va séparer un temps. Amitié profonde, complexe, sillonnée de rivalités, de jalousie et, surtout, mue par une indéfectible solidarité au coeur d'un monde divisé. Entre Pélagie et Kimia, un Moundélé, comme on appelle les Blancs, là-bas ! Mais ne serait-il pas, lui aussi, un enfant de Poto-Poto ?... Doublant l'intrigue amoureuse, une plongée dans les consciences de trois êtres dont les identités se forgent à la fusion des boues et des glaises des sols d'Afrique et d'ailleurs.
À contrecourant des clichés, l'auteur, à l'écriture dépouillée, rapide, cinématographique, nous offre trois palpitants destins en perpétuels dialogues.
De l'Europe aux États-Unis, ce trio fiévreux de passion et d'intelligence reste uni par une aspiration commune, le désir de s'assumer et de se dépasser, que traversent les parfums et les saveurs du Congo dans les rythmes des rumbas du pays bantu.

Signature de l'ouvrage à l'issue de la manifestation.

Rencontre animée

par Valérie Marin La Meslée, journaliste.

 

 

Mercredi 13 juin 2012

 

English Version