La presse
en parle

À lire :

 

« A quoi reconnaît-on un chef-d'oeuvre de l'art africain ? A sa puissance esthétique, à son rôle rituel, à sa lignée, à sa rareté, à son ancienneté, parfois. La collection, réunie par le musée Dapper, ouvert à Paris en 1986, concentre tous ces critères à la fois. »

Télérama Sortir, Bénédicte Philippe, 1er octobre 2015

 

« En hommage à son fondateur, le "petit" musée Dapper présente une centaine de ses chefs d'oeuvres d'art africain. Un voyage en toute beauté »
Huffingtonpost, Jérôme Stern, 1er octobre 2015

 

« Haute concentration spirituelle au musée Dapper. [...] Ce parfait musée situé en marge de l'avenue Victor Hugo, a choisi d'exhiber ses meilleurs éléments et le succès sera sûrement au rendez-vous, compte tenu de la stabilité de sa qualité scénographique. »
Les Soirées de Paris, Philippe Bonnet, 1er octobre 2015

 

« L'art africain au summun de la beauté. Une exposition historique à couper le souffle ! »
Le Point, Valérie Marin La Meslée, 10 octobre 2015

 

« On vous conseille vivement de prendre l'audioguide pour enfants. [...] Pour les enfants de 6-11 ans, le musée Dapper propose des ateliers d'arts plastiques  d'une durée d'1h30 (45 min expo – 45 min atelier) qui permettent une sensibilisation aux arts et aux cultures d'Afrique et une ouverture sur la diversité culturelle. »
Paris Loves Kids, 10 octobre 2015


« Néophytes et amateurs ne seront pas désorientés grâce au souci de didactisme qui guide ce musée et se traduit par l'apposition de cartels explicatifs et de nombreuses notices d'oeuvres qui permettent d'aborder les fondamentaux des arts traditionnels africains.  »
Froggy Delight, 9 novembre 2015


« Collectioneur, Michel Leveau, le fondateur du musée Dapper, ne l'était pas. Cet amoureux du continent noir avait pour ambition de faire changer le regard méprisant qui était porté sur les arts africains ».
Amina,
Kadidiatou Bah, novembre 2015

 

« De ce grand corpus (quelque 130 pièces) se dégagent quelques fondamentaux concernant l'art africain : traitement frontal des figures, volume de la tête par rapport au reste du corps, yeux mi-clos, gestes récurrents ».
Artscape
, janvier 2016


« Baignant dans une ambiance tamisée, ce répertoire de formes extrêmement variées (du naturalisme à l'abstraction) témoigne de la diversité des cultures qui forment au fil du parcours une mosaïque composite ».
Cécile Jaurès, La Croix, 22 janvier 2016


« Pour le néophyte, l'exposition, grâce à des cartes et des photographies anciennes commentées, est la plus fastueuse des initiations à la vie de ces peuples dont les noms résonnent dans l'histoire du continent ».
Adrien Goetz, Le Figaro, 25 janvier 2016

 

« Les oeuvres africaines dévoilent leurs plus beaux atours [...]. Beau et édifiant ».
Virgine Duchesne, L'Oeïl, février 2016

 

« Dapper a des collections magnifiques, parmi les plus importantes du monde en qualité, et expose actuellement 130 oeuvres majeures d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest [...]. Simultanément, le musée Dapper expose une vingtaine de toiles et sculptures de l'artiste sénégalais Soly Cissé : une peinture forte, figurative, dans laquelle se bousculent une technique et des références très occidentales, et des thèmes fondamentalement africains, des êtres mythiques, des animaux...».

Catherine Segala, L'Anticapitaliste, 13 avril 2017


 

À écouter :

 

Un entretien par Pierre Normann Granier avec Aurélie Leveau
France Fine Art, 1er octobre 2015

 

« Encore une très belle expo présentée avec goût par Corinne Autey-Roussel »
La Radio parisienne, 2 octobre 2015

 

« Une peinture colorée, ancrée dans la réalité mais qui garde aussi une part de mystère : telle est l'oeuvre de Soly Cissé, l'un des grands peintres sénégalais actuels. »
Sébastien Jédor, RFI


 

À regarder : 

 

Un entretien avec Christiane Falgayrettes-Leveau - émission Télé-Sud, La Culture est dans la rue

 

Un reportage sur l'exposition - émission Les coups de coeur de Fleur Baudon - LCI

 

 

 

 


 

English Version
Exemple de Flash