Archives

Archives

Exposition

 

 

 

Initiés / 09 octobre 2013 - 06 juillet 2014
Initiés

Par le biais des oeuvres façonnées pour intervenir dans ces rituels, l'exposition Initiés, bassin du Congo permet de revisiter ce que furent les parcours initiatiques, parfois dangereux, souvent angoissants, que les individus empruntaient pour mériter une identité, un statut, une place dans leur société.

En savoir plus

 

Design en Afrique / 10 octobre 2012 - 14 juillet 2013
Design en Afrique

L'exposition Design en Afrique dévoile un univers voué principalement à des objets supportant le corps. Leur conception est marquée par une créativité en prise directe avec les attitudes, les mouvements, mais aussi avec les symboles de la décoration.

En savoir plus

 

Expositions du musée Dapper à Gorée, Sénégal / 08 décembre 2012 - 07 avril 2013
Expositions du musée Dapper à Gorée, Sénégal

Deux expositions Masques (art traditionnel) et Mémoires (art contemporain) ont été présentées au Sénégal, à Gorée, lieu symbolique pour l'histoire de l'esclavage. Ainsi, le musée Dapper a contribué – conformément à sa vocation – à faire découvrir le plus largement possible les cultures de l'Afrique et de ses diasporas.

En savoir plus

 

Mascarades et Carnavals / 05 octobre 2011 - 15 juillet 2012
Mascarades et Carnavals

Cette exposition fait découvrir à un large public les diverses fonctions que remplissent les sorties de masques en Afrique et les rôles sociaux, politiques ou identitaires propres à certaines pratiques carnavalesques des Caraïbes. Cet événement majeur réunit des oeuvres traditionnelles et inédites d'Afrique – masques d'une forte qualité plastique – et des productions caribéennes : mas, assemblages, photographies, vidéo...

En savoir plus

 

Angola, figures de pouvoir / 10 novembre 2010 - 10 juillet 2011
Angola, figures de pouvoir

Pour la première fois en France, une exposition d'envergure est consacrée aux arts d'Angola. Cette manifestation exceptionnelle présente environ cent quarante oeuvres : masques de différentes factures, statuettes de chef à l'effigie du héros-chasseur Chibinda Ilunga, figures cultuelles et insignes de dignité, impressionnants objets magico-religieux et bas-reliefs polychromes.

En savoir plus

 

L'Art d'être un homme / 15 octobre 2009 - 11 juillet 2010
L'Art d'être un homme

Exposition conçue et réalisée par le musée Dapper, présentant environ 150 oeuvres, souvent inédites, provenant de collections publiques ou privées. En ouverture, un aperçu sur l'univers contemporain avec la Sape.

En savoir plus

 

Femmes dans les arts d'Afrique / 10 octobre 2008 - 12 juillet 2009
Femmes dans les arts d'Afrique

Exposition conçue et réalisée par le musée Dapper. Présentant environ cent cinquante oeuvres, dont certaines sont inédites, appartenant aux grandes aires culturelles de l'Afrique et provenant de collections privées ou publiques, dont le musée royal de l'Afrique centrale (Tervuren), le musée d'Ethnographie (Anvers), le Staatliches Museum für Völkerkunde (Munich), l'Afrika Museum (Berg en Dal), le Museum Rietberg (Zurich), le musée Barbier-Mueller (Genève), le musée du Louvre (Paris) et le musée Dapper (Paris).

En savoir plus

 

Animal / 11 octobre 2007 - 20 juillet 2008
Animal

Le musée Dapper propose, à travers quelque cent quarante oeuvres, masques, statuettes, objets de dignité et parures, provenant de grands musées européens, de collections privées ainsi que de son fonds propre, une lecture des formes, codes, symboles et métaphores, partagés ou distincts, de la présence animale dans les arts de l'Afrique subsaharienne.

En savoir plus

 

Gabon, présence des esprits / 20 septembre 2006 - 22 juillet 2007
Gabon, présence des esprits

À travers 130 sculptures exceptionnelles, dont certaines constituent des oeuvres uniques, cette exposition présente les styles les plus importants des arts du Gabon.

En savoir plus

 

Sénégal contemporain / 27 avril 2006 - 13 juillet 2006
Sénégal contemporain

L'exposition Sénégal contemporain regroupe des oeuvres qui s'inscrivent de façon originale dans la modernité. À travers elles, les artistes sénégalais révèlent leur énergie à investir les voies de l'art contemporain. Quels que soient les modes d'expressions ou les matériaux utilisés, s'engagent des rencontres formelles ou des heurts confrontant parfois des référents issus du monde « traditionnel » à ceux de l'univers urbain.

En savoir plus

 

Brésil / 22 septembre 2005 - 26 mars 2006
Brésil

L'exposition Brésil, héritage africain et l'ouvrage qui lui est associé visent à rendre manifeste la parenté entre arts de l'Afrique et productions afro-brésiliennes, sans sous-estimer l'influence de la religion chrétienne sur ces dernières. bresil

En savoir plus

 

Signes du corps / 23 septembre 2004 - 03 avril 2005
Signes du corps

Aujourd'hui, les interventions sur le corps révèlent une personnalité que l'individu, homme ou femme, s'est choisie et façonnée.

En savoir plus

 

Parures de tête / 25 septembre 2003 - 11 juillet 2004
Parures de tête

L'art d'arranger la chevelure, de l'orner, magnifie la tête des hommes et des femmes qui ont créé, en Afrique, des coiffures incomparables.

En savoir plus

 

Le Geste kôngo / septembre 2002 - février 2003

Cet ouvrage aborde à travers la sculpture le langage du corps d'un groupe important de l'Afrique subsaharienne, les Kôngo. Ils vivent principalement au Congo, avec une extension au Gabon et en Angola.

En savoir plus

 

Les Bois sacrés d’Hélénon / septembre 2002 - février 2003

La variété des textures, l'opposition de couleurs et l'assemblage dynamique de matériaux hétérogènes constituent les ressorts essentiels du « métissage plastique » auquel tend l'œuvre de Serge Hélénon.

En savoir plus

 

Afrique secrète / février 2002 - juillet 2002

Que protègent ces figures de reliquaire façonnées dans le bois ou dans le métal ? Pourquoi seuls quelques initiés peuvent-ils comprendre le langage des masques ? Autant de secrets que conservent jalousement les œuvres, mais qu’elles révèlent à ceux qui cherchent à les comprendre.

En savoir plus

 

L’Art en marche de Ndary Lo / février 2002 - juillet 2002

Geste et mouvement fondent l'esthétique dynamique de Ndary Lo.
Outre le fer, l'artiste s'approprie divers matériaux de récupération issus de son environnement.

En savoir plus

 

Lam métis / septembre 2001 - janvier 2002

Une des manifestations les plus accomplies du surréalisme et du dialogue entre les cultures. Stimulée principalement par les ressources des imaginaires africain et océanien, la peinture de Wifredo Lam a marqué de son empreinte originale l'art du xxe siècle.

En savoir plus

 

Arts d’Afrique / décembre 2000 - juin 2001

Les nombreuses contributions offrent une solide initiation aux arts africains, avec le langage des masques et la statuaire naturaliste ou fortement stylisée, langage qui se révèle universel pour parler de la place de l'homme dans le monde. Cette exposition présentait également des photographies de Françoise Huguier et Les trois premiers bronzes d’Ousmane Sow.

En savoir plus

 

Chasseurs et Guerriers / avril 1998 - septembre 1998

Cet ouvrage aborde à travers la sculpture le langage du corps d'un groupe important de l'Afrique subsaharienne, les Kôngo. Ils vivent principalement au Congo, avec une extension au Gabon et en Angola.

.

En savoir plus

 

Réceptacles / octobre 1997 - mars 1998

Les objets-réceptacles sont omniprésents dans la vie, les mythes ou les rites des communautés africaines. Ils renferment non seulement des produits destinés à la santé et à la beauté, à la nourriture des hommes, au prestige des rois, mais encore les offrandes pour les dieux.

En savoir plus

 

« Magies » / novembre 1996 - septembre 1997

Les objets actifs, mémoires de douleur, de guérison et d'espoir, de vie et de mort, sont œuvres d'art, taillés d'abord par les sculpteurs, puis animés par les officiants des cultes, prêtres, devins et guérisseurs.

En savoir plus

 

Masques / octobre 1995 - septembre 1996

Support privilégié des actes rituels en Afrique, le masque transforme à l’infini le visage de l’homme lors des cérémonies importantes : cultes des ancêtres, des morts, rites d’initiation ou de fertilité.

.

En savoir plus

 

Au fil de la parole / mai 1995 - septembre 1995

Le pays, la culture et les arts sont abordés sous de multiples aspects. La statuaire dogon, extrêmement riche et inventive, témoigne d'un passé millénaire.

 

Dogon / octobre 1994 - mars 1995

Le pays, la culture et les arts sont abordés sous de multiples aspects. La statuaire dogon, extrêmement riche et inventive, témoigne d'un passé millénaire.

En savoir plus

 

Corps sublimes / mai 1994 - octobre 1994

Ornements et bijoux antiques du Nigeria, orfèvrerie des Akan, parures et amulettes, statuettes décorées, scarifiées disent l'importance du corps paré en Afrique.

En savoir plus

 

Luba / novembre 1993 - avril 1994

Entre le xvie et le xixe siècle, l'empire luba développe des arts extrêmement raffinés. Depuis des siècles, les ateliers des maîtres-sculpteurs luba perpétuent des techniques de taille pour la réalisation de statuettes et d'objets qui sont des emblèmes de pouvoir : sceptres, lances, porte-flèches, sièges, etc.

En savoir plus

 

Formes et couleurs / avril 1993 - septembre 1993

Cet ouvrage aborde à travers la sculpture le langage du corps d'un groupe important de l'Afrique subsaharienne, les Kôngo. Ils vivent principalement au Congo, avec une extension au Gabon et en Angola.

En savoir plus

 

Vision d’Océanie / octobre 1992 - mars 1993

Le nom d'Océanie regroupe une multitude d'îles réparties à travers l'océan Pacifique : Fidji, Tahiti, Hawaï, Nouvelle-Guinée ou îles Carolines, etc. Vision d’Océanie présente plus de 160 objets, appuie-nuque, chasse-mouches, pilons, étriers d'échasses, manches d'éventail, mais aussi crânes sculptés, masques et statues. Ces objets sont les derniers témoins de cultures à jamais disparues.

En savoir plus

 

Le Grand Héritage / septembre 1992 - février 1993

La représentation de l’homme est le thème prédominant de la sculpture africaine : celle des aïeux sculptés pour établir un contact avec le monde des morts ou pour affirmer un droit à la terre ou au pouvoir et celle des images d’esprits ou de divinités.

 

Fang / novembre 1991 - avril 1992

Avec une sélection d’objets exceptionnels, tels des têtes, figures de reliquaire et armes, ces œuvres témoignent de la richesse d’une culture et d’un art dont la dimension universelle ne cesse de côtoyer la modernité.

 

Pygmées ? / mai 1991 - septembre 1991

Sur les chemins de leurs quêtes alimentaires, les hommes ont sacralisé l’acte de se nourrir. La faim et la soif avaient, en Afrique, leurs divinités. Plus de cent pièces en bois, en ivoire, en os, ou en laiton montrent que les cuillers-sculptures sont largement présentes dans les sociétés traditionnelles de l’Afrique noire. Nous en découvrons l’expression d’expériences spirituelles extrêmement riches et complexes.

 

Cuillers-sculptures / janvier - avril 1991

Sur les chemins de leurs quêtes alimentaires, les hommes ont sacralisé l’acte de se nourrir. La faim et la soif avaient, en Afrique, leurs divinités. Plus de cent pièces en bois, en ivoire, en os, ou en laiton montrent que les cuillers-sculptures sont largement présentes dans les sociétés traditionnelles de l’Afrique noire. Nous en découvrons l’expression d’expériences spirituelles extrêmement riches et complexes.

 

Résonances / octobre 1990 - janvier 1991

La ressemblance de l’élément minéral ou végétal avec une œuvre d’art et les affinités perçues relèvent de l’imaginaire. Mais bien souvent il ne s’agit nullement d’une simple séduction fondée sur l’évocation d’œuvres connues ou d’un repérage de pures analogies. La réunion des quelque quatre-vingts objets présentés, pierres et bois de diverses origines, ouvre sur une interrogation, celle de la fabrication des apparences par le regard humain.

 

Bénin, trésor royal / avril 1989 - septembre 1989

Dans l'ancien royaume du Bénin s'est développé un art de cour qui a donné naissance à un nombre considérable d'œuvres : têtes commémoratives de souverains, défenses et insignes décorés de personnages de la suite royale, bas-reliefs représentant la vie et les rites de la cour et destinés à orner les palais.

En savoir plus

 

Objets interdits / novembre 1989 - avril 1990

L’exposition a été organisée en hommage à Olfert Dapper (1636-1689) pour le tricentenaire de sa mort. Cet humaniste hollandais fut le premier à oser parler d’objets « interdits » qui ne pouvaient être acceptés car on les rattachait à des croyances maléfiques ; de plus, leur structure composite les rendait inacceptables pour leur goût de l’époque.

 

Supports de rêves / avril - septembre 1989

Qu’ils se nomment chevets pour l’Égypte pharaonique, oreillers dans les cultures asiatiques ou appuie-tête chez les peuples de l’Afrique noire et de l’Océanie, les quelque quatre-vingt-dix sculptures rassemblées dans cette exposition, ont été conçues pour être des supports de rêve efficaces.

 

Art et Mythologie / octobre 1988 - février 1989

Qu’elles soient commémoratives, rituelles ou signes d’appartenance à une aristocratie de chasseurs, les effigies de Tshibinda Ilunga, le héros-civilisateur des Tshokwe (Angola, République démocratique du Congo) sont extrêmement rares. Un réseau de relations complexes relie les masques entre eux. Ces relations entre les divers types de créations plastiques rendent des plus relatifs le prétendu réalisme de la statuaire tshokwe où la fonction esthétique réside moins dans l’élaboration d’une représentation conventionnelle que dans la stylisation délibérée d’un archétype.

 

Au royaume du signe / mai - octobre 1988

L’art des Kuba est surtout connu pour la qualité de ses sculptures et de ses velours. Restait à découvrir les tissus qui étaient portés lors des cérémonies de l’Itul par les femmes de la cour, tissus en raphia ornés de motifs appliqués.

 

Chefs-d'œuvre inédits de l'Afrique noire / octobre 1987 - mai 1988

Chefs-d’œuvre inédits de l’Afrique noire constitue un panorama des arts majeurs qui se sont épanouis en Afrique subsaharienne du ve siècle avant J.-C. jusqu’au xixe siècle. Nous pouvons y relever certaines œuvres, telles que des masques, terres cuites, têtes en bronze, sculptures-cimiers ou coupes.

 

Æthiopia, vestiges de gloire / juillet - octobre 1987

Quelques rares vestiges de la gloire, du pouvoir et de la puissance de grands empires africains –BÉNIN, MALI, DAHOMEY, GHANA – ont été rassemblés. Une cinquantaine de sculptures, ainsi que quelques armes, permettent d’évoquer, dans une large fresque, cette Afrique noire ancienne qui fut appelée, depuis Homère et jusqu’au xviie siècle « AETHIOPIA ».

 

Abstractions au royaume des Kuba / février 1987 - mai 1987

L’exposition présente une cinquantaine de velours funéraires Shoowa, ainsi que des œuvres profanes Ngeende. Créées exclusivement par des femmes, en un travail patient qui durait plus d’une année, ces surfaces colorées, soulignées par une géométrie imaginative, n’étaient pas destinées à être exposées, mais constituaient des offrandes qui accompagnaient les morts dans leur dernière demeure.

 

La Voie des ancêtres / novembre 1986 - février 1987

La Voie des ancêtres réunissait des œuvres du Gabon, des Fang, Tsogho, Kuyu et Kota notamment.

 

Les Cabinets de curiosités au XVIIe siècle / mai 1986 - octobre 1986

Le musée Dapper s’est ouvert en mai 1986 avec trois expositions simultanées : Ouvertures sur l'art africain, au musée des Arts décoratifs, Les Cabinets de curiosités au XVIIe siècle et Figures de reliquaire dites kota dans son propre espace. L’ouvrage Objets interdits propose un aperçu de ces trois expositons.

 

Figures de reliquaire dites Kota / mai 1986 - octobre 1986

Malgré leur aspect si caractéristique, ces « Kota » révèlent l’invention de leurs créateurs dans la diversité de leur expression et de leur exécution, bien que toujours constitués d’une âme de bois recouverte de laiton ou autre alliage, en fils tendus, lamelles ou plaques. Leur signification a fait l’objet de nombreux débats.

 

Ouvertures sur l'art africain / mai 1986 - juillet 1986

L’exposition proposait un parcours entre des œuvres dont la facture relève d’un réalisme idéalisé et d’autres dont la stylisation plus marquée confine parfois à l’abstraction. Cette présentation, dont le parti était délibérément esthétique, se voulait le témoignage de la modernité et de l’universalité de l’art africain.

English Version
Exemple de Flash